Coordonnées

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Siège social :
Conseil du Commerce de France
40 boulevard Malesherbes / 75008 Paris
Contact Presse : Jean-Claude Delorme : 06 09 90 49 25 / Lionel Saugues: 06 24 72 62 27
Secrétariat : 09 50 03 28 54
Courriel : contact@ffacommercants.org
www.ffacommercants.org


Nous trouver Nous trouver

Retrouvez nous sur Twitter

Plaquette FFAC

Fédération Française des Associations de Commerçants

Télécharger des documents utiles sur le commerce

Albums

Archives

Février

DiLuMaMeJeVeSa
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

<< Détails du plan de lutte du gouvernement contre les vols à main armée dans les commerces de proximité | Optimiser l'éclairage d'un commerce | Dans le cadre de la Loi de Modernisation de l'Economie, modalités de mise en œuvre de la taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE) >>

Optimiser l'éclairage d'un commerce

  

Commerces traditionnels (hors alimentaires)

L'éclairage des commerces est le centre de nombreuses préoccupations.

Entre espace de ventes et lieu de travail, les commerçants sont aux croisées des réglementations, directives et préconisations.

Le grenelle de l'environnement souhaite que disparaissent progressivement les sources dites énergivores.

En d'autres termes, les ampoules à incandescence, de par leur faible rendement lumineux mais cependant largement utilisées tant chez les particuliers que les professionnels, seront retirées des marchés.

Dès le 1er septembre 2009, une partie des sources ne pourront plus être réapprovisionnées.

Outre, les impératifs énergétiques (environnement et coûts), une série de directives sur l'éclairage des espaces professionnels est en cours de développement avec la volonté clairement exprimée de l'Assurance Maladie et de l'inspection du travail de veiller à leur respect.

En synthèse, ce sont des minimums d'éclairement qui seront imposés avec des notions de basse luminance, de non réverbération et de confort visuel. A titre d'exemple, les espaces professionnels devront avoir au minimum 600 lux/m² de manière générale et passeront à 800 lux voire 1200 lux suivant l'activité du lieu.

Si l'on se concentre sur l'éclairage des commerces qui doit atteindre en ambiance entre 600 et 800 lux, les règles d'éclairage liées aux espaces professionnels ne devraient pas avoir trop d'impact sur les commerçants; sauf que de nombreux commerces sont bien souvent en-dessous de 500 lux / m².

Spécial Commerces Alimentaires :

Depuis le 1er janvier 2009, la directive Européenne concernant l'utilisation de sources « incassables » est applicable en France. La loi incite tous les acteurs de l'alimentaire, du grossiste conditionneur au commerçant détaillant, d'installer des sources lumineuses (ampoules) qui ne peuvent en aucun cas, ni lors de leur manipulation, ni en cas de chute, produire des bris de verre susceptibles de « contaminer » l'alimentation.

Alors, avant de changer vos tubes ou ampoules, assurez-vous d'investir dans les produits qui correspondent.

Cyril Ihssan / 06 65 00 68 98
Velum - Créateur de Lumière

Publié le 23 février 2009 à 08:41:52 dans Actualité | Commentaires (0) |

Commentaires non autorisés sur ce blog

Des solutions adaptées pour les commerçants en matière de santé, prévoyance et retraite

Club Avantages

Chiffres clés commerce proximité

Plus de 6 000 associations de commerçants
465 000 commerces de détail
Commerce de détail : 390 Md€
Commerce de détail : 75 Md€ de valeur ajoutée
Emplois : 1,2 millions

Logos Partenaires

 

Rechercher

  • Propulsé par i-citoyen