Coordonnées

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Siège social :
Conseil du Commerce de France
40 boulevard Malesherbes / 75008 Paris
Contact Presse : Jean-Claude Delorme : 06 09 90 49 25 / Lionel Saugues: 06 24 72 62 27
Secrétariat : 09 50 03 28 54
Courriel : contact@ffacommercants.org
www.ffacommercants.org


Nous trouver Nous trouver

Retrouvez nous sur Twitter

Plaquette FFAC

Fédération Française des Associations de Commerçants

Télécharger des documents utiles sur le commerce

Albums

Archives

Février

DiLuMaMeJeVeSa
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

<< Un récent rapport de la Fédération des Centres de Gestion Agréés pointe le retard numérique dont souffrent les petites entreprises françaises | Le mot du Président | Les Etats Généraux du Commerce abordent l'augmentation de la fiscalité du commerce >>

Le mot du Président

Médiocre vient du latin mediocris qui signifie « qui tient le milieu » aujourd'hui, ce serait plutôt une autre définition qui s'impose « sans éclat, sans intérêt ».

C'est plutôt cette dernière qui caractérise les soldes d'hiver 2010. Sans éclat, par le score réalisé tant par le commerce de proximité que la grande distribution. Sans intérêt par le désamour montré par la clientèle. Sans éclat, malgré un climat plutôt froid, favorable aux grosses pièces d'habillement. Inquiétant par la percée des achats sur Internet, +24% en un an.

N'allez pas croire qu'il y a dans mon esprit une discrimination vis à vis des achats sur Internet ! Non, mais c'est autant qui échappe au commerce traditionnel. Ce n'est pas bien, ce n'est pas mal... C'est un choix de société... !

Je reste persuadé qu'il est plus agréable de flâner sur une artère commerçante que de flâner sur un écran d'ordinateur. Chacun ses goûts... ! Nous en reparlerons quand il n'y aura plus que des écrans pour flâner.

Mais l'échec programmé des soldes se trouve ailleurs. Les soldes doivent rester un événement. Les inventions diverses, soldes flottants, semaine folle, 3 jours parasitent l'événement.
Je veux bien tout, mais si l'on désoriente le client c'est le commerce qui en souffre.

Comme je n'ai ni le goût, ni l'esprit d'avoir raison plus que d'autres, je suggère de refaire l'analyse après les soldes d'été.

Nouvelles mesures, nouvelles attitudes, nous verrons. En attendant feignons de croire que nous ne savons pas pourquoi les soldes d'hiver 2011 sont médiocres.

Georges SOREL, Président
Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Publié le 18 février 2011 à 09:50:42 dans Actualité | Commentaires (0) |

Commentaires non autorisés sur ce blog

Des solutions adaptées pour les commerçants en matière de santé, prévoyance et retraite

Club Avantages

Chiffres clés commerce proximité

Plus de 6 000 associations de commerçants
465 000 commerces de détail
Commerce de détail : 390 Md€
Commerce de détail : 75 Md€ de valeur ajoutée
Emplois : 1,2 millions

Logos Partenaires

 

Rechercher

  • Propulsé par i-citoyen