Coordonnées

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Siège social :
Conseil du Commerce de France
40 boulevard Malesherbes / 75008 Paris
Contact Presse : Jean-Claude Delorme : 06 09 90 49 25 / Lionel Saugues: 06 24 72 62 27
Secrétariat : 09 50 03 28 54
Courriel : contact@ffacommercants.org
www.ffacommercants.org


Nous trouver Nous trouver

Retrouvez nous sur Twitter

Plaquette FFAC

Fédération Française des Associations de Commerçants

Télécharger des documents utiles sur le commerce

Albums

Archives

Février

DiLuMaMeJeVeSa
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  

<< Arrêté relatif à l'éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels afin de limiter les nuisances lumineuses et les consommations d'énergie | Internet, 1er média commercial dans les TPE ! | Révision des valeurs locatives foncières >>

Internet, 1er média commercial dans les TPE !

C’est le principal enseignement de l’enquête réalisée par la FCGA sur la relation client dans les petites entreprises. Objectifs, moyens, types d’actions menées… L’étude du grand réseau expert de la TPE décrypte la manière dont les artisans et les commerçants communiquent avec les consommateurs.

Les professions qui communiquent le plus avec leur clientèle sont la vente-réparation automobile (37%), l’artisanat du bâtiment (35,4%) et le commerce de détail alimentaire (29,4%). Les moins dynamiques en la matière : la beauté-esthétique (16,7%), les services (20%) et l’hôtellerie-restauration (20% également). Parmi les raisons invoquées pour justifier l’absence de communication, c’est le motif économique (absence de budget) qui arrive en tête des arguments avancés (30,2%) par les dirigeants de TPE.

Une priorité : mieux fidéliser les clients

L’objectif numéro 1, pour la très grande majorité des dirigeants de TPE interrogés (60,88%), c’est la fidélisation de la clientèle. Une préoccupation qui reflète parfaitement le contexte hyper concurrentiel dans lequel évoluent aujourd’hui les artisans et les commerçants.

Deuxième motivation principale des entrepreneurs qui communiquent : le développement ponctuel du chiffre d’affaires (33,44%). En pratique, il s’agit de recourir aux techniques du marketing direct ou à la publicité locale pour augmenter le trafic dans le point de vente, susciter des appels téléphoniques... L’accroissement de la notoriété de l’entreprise (27,60%) et l’amélioration de son image de marque (25,32%) arrivent respectivement en troisième et quatrième position.

Des entrepreneurs définitivement conquis par le Web !

C’est la révélation de cette enquête : Internet s’impose désormais comme le premier média commercial dans les petites entreprises ! Les entrepreneurs exploitent d’abord (30,84%) les nombreux atouts des nouvelles technologies pour communiquer avec leurs clients. Une fois de plus, ils démontrent leur extraordinaire capacité d’adaptation à la nouvelle donne numérique.

Concrètement, les actions engagées se déclinent prioritairement sur Internet à travers différents « e-medias » : les sites, les blogs, l’e-mailing et les réseaux sociaux. Efficaces et rentables, ces nouveaux supports semblent avoir définitivement conquis les dirigeants de TPE. Les médias traditionnels (presse, radio, TV) s’attirent les faveurs de plus d’un professionnel sur quatre (25,49%) tandis que les mailings adressés (22,40%) et les courriers sans adresse ou flyers (21,59%) se partagent une proportion comparable d’entrepreneurs.

PLV et promotions sur les prix

La présence en force sur Internet n’est pas contradictoire avec l’animation commerciale du point de vente. C’est d’ailleurs le premier type d’action initié par les artisans et commerçants questionnés (36,20%). PLV, mise en scène des produits, embellissement des vitrines et autres séances de dégustation concentrent une majorité de réponses. Les actions promotionnelles sur les prix arrivent en deuxième position (21,27%) des initiatives préférées des dirigeants de TPE. La création d’événements (14,77%) et la participation à des actions collectives (11,04%) recueillent enfin nettement moins de suffrages.

La Fédération des centres de gestion agréés c’est : 400 000 petites entreprises (TPE) et 114 Centres de Gestion Agréés (CGA) ; 2 000 000 d’emplois salariés et non salariés, 70 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 6 000 experts-comptables correspondants.

Publié le 04 février 2013 à 14:50:08 dans Actualité | Commentaires (0) |

Commentaires non autorisés sur ce blog

Des solutions adaptées pour les commerçants en matière de santé, prévoyance et retraite

Club Avantages

Chiffres clés commerce proximité

Plus de 6 000 associations de commerçants
465 000 commerces de détail
Commerce de détail : 390 Md€
Commerce de détail : 75 Md€ de valeur ajoutée
Emplois : 1,2 millions

Logos Partenaires

 

Rechercher

  • Propulsé par i-citoyen