Coordonnées

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Siège social :
Conseil du Commerce de France
40 boulevard Malesherbes / 75008 Paris
Contact Presse : Jean-Claude Delorme : 06 09 90 49 25 / Lionel Saugues: 06 24 72 62 27
Secrétariat : 09 50 03 28 54
Courriel : contact@ffacommercants.org
www.ffacommercants.org


Nous trouver Nous trouver

Retrouvez nous sur Twitter

Plaquette FFAC

Fédération Française des Associations de Commerçants

Télécharger des documents utiles sur le commerce

Albums

Archives

Octobre

DiLuMaMeJeVeSa
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

<< Réponse de Gaël PERDRIAU à la lettre ouverte de la Fédération Française des Associations de Commerçants sur le commerce | Mauvais cru pour le commerce en 2012 ! | Taxe Locale sur la Publicité des Enseignes (TLPE) >>

Mauvais cru pour le commerce en 2012 !

Regards croisés sur la situation du commerce de détail en 2012 à travers deux enquêtes de référence : l’étude annuelle de l’INSEE et l’enquête statistique « Chiffres et Commentaires » que vient de publier la Fédération des Centres de Gestion Agrées (FCGA). Le rapprochement des deux documents livre une photographie très précise de l’activité commerciale des détaillants. En 2012, selon l’INSEE, les ventes TTC du commerce de détail et de l’artisanat commercial (boulangeries, pâtisseries, charcuteries) progressent de 2% en valeur, mais restent stables en volume (+0,1%).
Dans le même temps, l’enquête statistique menée par la FCGA sur les exercices clos en 2012 de 210 000 entreprises du commerce de détail, de l’artisanat commercial, des services et du bâtiment artisanal offre une photographie chiffrée complète de l’économie du secteur. 75 professions appartenant à 11 grandes familles professionnelles sont passées au crible de l’analyse de la Commission des études économiques de la FCGA.

Premier enseignement : toutes activités confondues, le chiffre d’affaires stagne en 2012 (+0,5%) tandis que le résultat moyen recule de 2,5%. Même si les populations analysées ne sont pas identiques, les deux études recouvrent deux grands champs statistiques communs : le commerce de détail traditionnel et l’artisanat commercial.

Tour d’horizon des principales tendances observées en 2012

Le commerce de détail alimentaire
Selon l’enquête INSEE, en 2012, les ventes diminuent de 0,8% en volume dans l’ensemble du commerce alimentaire. Toutes les formes de ventes sont touchées par ce recul, à l’exception des magasins de produits surgelés dont les ventes croissent légèrement (+1,2%). Celles des magasins d’alimentation spécialisée et d’artisanat commercial diminuent de 1,6% après deux années de rétablissement (+0,9% en 2010 et +0,4% en 2011). La baisse est moins marquée pour les petites surfaces d’alimentation générale, les supérettes et les grandes surfaces d’alimentation générale (respectivement – 0,6%, – 1,0% et – 0,6%)
Le commentaire de la FCGA : « Nos données mettent en évidence une activité en hausse de 1,5% en 2012. Globalement, les commerces alimentaires traditionnels résistent plutôt bien à la conjoncture, notamment la boucherie artisanale (+2,1%), la pâtisserie (+2%) et les magasins de fruits et légumes (+2,3%). En ce qui concerne le résultat courant du secteur, il enregistre une baisse de 1,5 point en moyenne ». 

Le commerce de détail non alimentaire
Les ventes en volume de l’ensemble des magasins non alimentaires spécialisés progressent de nouveau (+1,0%). Mais, exception faite de la crise de 2009, c’est la plus faible hausse de ces dix dernières années.
L’érosion du pouvoir d’achat des ménages pèse sur les produits d’amélioration et d’équipement de l’habitat et sur le secteur de l’équipement du foyer, dont les ventes ne progressent pas (-0,2% en volume). Les ventes de biens culturels et de loisirs, en particulier de livres, CD et DVD, reculent de 0,6%.
Le secteur de l’habillement-chaussures se redresse légèrement (+1,1% en volume), après quatre ans de quasi-stagnation.
Les ventes des pharmacies augmentent un peu moins vite que les deux années précédentes (+2,8% après +3,7% et +3,8%).
Le commentaire de la FCGA : « Nous observons aussi, de notre côté, un essoufflement de l’activité dans trois secteurs qui recoupent les professions citées par l’INSEE : l’équipement de la personne (dont habillement et chaussures) avec un chiffre d’affaires moyen en recul de 1,1% sur la même période, l’équipement de la maison (-2,1%) et la culture et les loisirs (-1,5%). En ce qui concerne la pharmacie d’officine, l’activité diminue légèrement (-0,2%, contre +0,8% en 2011) et la rentabilité s’effrite sensiblement (-0,4%, contre +3,6% en 2011). 

La vente et la réparation automobile
En 2012, toujours selon l’INSEE, les ventes au détail de l’ensemble des secteurs du commerce et de la réparation automobile diminuent de 5,8% en volume après une année 2011 assez satisfaisante, dynamisée par les derniers effets du dispositif de prime à la casse. Les ventes du secteur du commerce de véhicules automobiles baissent de 7,5% en volume en 2012 (-5,6% en valeur).

Les ventes en volume du secteur de l’entretien et de la réparation de véhicules sont en repli (-2,4%) pour la cinquième année consécutive. Cette tendance s’explique, en partie, par le recul du nombre d’accidents de la route. Les secteurs du commerce d’équipements automobiles résistent mieux : les ventes en volume sont stables pour les détaillants (-0,1%) et progressent légèrement pour les grossistes (+1,2%).
Le commentaire de la FCGA : « Le secteur, composé principalement de garagistes indépendants dans notre étude, enregistre une baisse d’activité de -0,1% et un résultat courant en chute de 5,3%. Indéniablement, en 2012,  la conjoncture est défavorable pour les professionnels de la vente et de la réparation auto. Dans la plupart des professions représentées, la rentabilité se dégrade sévèrement ».

Pour mémoire la Fédération des Centres de Gestion Agrées c’est : 400 000 petites entreprises (TPE) dont 92% ont moins de 10 salariés, 2 000 000 d’emplois salariés et non salariés, 70 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 6 000 experts-comptables correspondants.

Pour plus d’informations : http://www.fcga.fr

Publié le 29 octobre 2013 à 15:33:39 dans Actualité | Commentaires (0) |

Commentaires non autorisés sur ce blog

Des solutions adaptées pour les commerçants en matière de santé, prévoyance et retraite

Club Avantages

Chiffres clés commerce proximité

Plus de 6 000 associations de commerçants
465 000 commerces de détail
Commerce de détail : 390 Md€
Commerce de détail : 75 Md€ de valeur ajoutée
Emplois : 1,2 millions

Logos Partenaires

 

Rechercher

  • Propulsé par i-citoyen