Coordonnées

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Siège social :
Conseil du Commerce de France
40 boulevard Malesherbes / 75008 Paris
Contact Presse : Jean-Claude Delorme : 06 09 90 49 25 / Lionel Saugues: 06 24 72 62 27
Secrétariat : 09 50 03 28 54
Courriel : contact@ffacommercants.org
www.ffacommercants.org


Nous trouver Nous trouver

Retrouvez nous sur Twitter

Plaquette FFAC

Fédération Française des Associations de Commerçants

Télécharger des documents utiles sur le commerce

Albums

Archives

Mai

DiLuMaMeJeVeSa
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

<< Châtillon en Michaille (Ain), le Conseil d’Etat donne sont feu vert à un nouveau village de marques | Enquête trimestrielle auprès des entreprises sur leur accès au crédit en France - 1er trimestre 2014 | RSI, Informations importantes à destination des commerçants et des artisans ! >>

Enquête trimestrielle auprès des entreprises sur leur accès au crédit en France - 1er trimestre 2014

La Banque de France mène une enquête trimestrielle auprès des entreprises de l’industrie, des services et du bâtiment sur leur accès au financement bancaire. Reposant sur un échantillon de 3 500 PME et 400 ETI, cette enquête permet de connaître la perception des chefs d’entreprise sur leurs demandes, sur les réponses obtenues et sur les conditions d’accès au crédit. 

Dans le cadre d’un partenariat, la Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA) et la Banque de France ont mené une enquête auprès de 1 700 TPE, intégrant 5 questions communes sur l’accès au crédit des TPE au cours du premier trimestre 2014.

Au premier trimestre 2014, l’accès des PME au financement bancaire s’améliore légèrement. Celui des TPE, mesuré pour la première fois, se situe à un moindre niveau.
Au cours du premier trimestre 2014, la demande de nouveaux crédits de la part des PME (hors TPE) est stable pour les crédits de trésorerie comme pour les crédits d’investissement.

L’accès au crédit de trésorerie des PME progresse par rapport au trimestre précédent ; 70 % des PME obtiennent totalement ou en grande partie les financements souhaités (68 % au T4 2013).

L’accès au crédit d’investissement reste largement satisfait : plus de 9 PME sur 10 obtiennent (en totalité ou à plus de 75 %) les crédits demandés.

Au premier trimestre 2014, 10 % des TPE ont demandé un crédit de trésorerie ; 61 % d’entre elles obtiennent totalement ou en grande partie (à plus de 75 %) le crédit souhaité. Le taux d’obtention est de 84 % pour les crédits d’investissement, également demandés dans 10 % des cas.

La demande de nouveaux crédits des ETI est en progression ce trimestre : 29 % ont souhaité obtenir un financement bancaire contre 25 % le trimestre précédent. Le taux d’obtention rebondit (79 % pour les crédits de trésorerie, 90 % pour les prêts à l’investissement)

1- Petites et moyennes entreprises (PME : 10 - 249 salariés) (Source : Banque de France)
Pour leurs besoins d’exploitation, les PME peuvent faire appel à leur banque pour obtenir, souvent en début d’année, des lignes de crédit leur donnant droit à tirage au cours de l’année, et/ou pour obtenir des crédits de trésorerie spécifiques en cours d’année.

La part des PME déclarant demander des lignes de crédit est en recul et retrouve son niveau du premier trimestre 2013 (34 %).

Les PME mobilisent un peu plus leurs lignes de crédit : 66 % des PME les ont utilisées ce trimestre au lieu de 64 % le trimestre précédent.
S’agissant des nouvelles demandes de crédits (hors tirage sur des lignes de crédit préalablement accordées): La demande de crédits de trésorerie est stable à 6 %.

L’offre de crédit de trésorerie s’améliore : 70 % des PME obtiennent en totalité ou en grande partie (à plus de 75 %) les financements souhaités contre 68 % au quatrième trimestre.

La demande de nouveaux crédits d’investissement reste stable : 19 % des PME ont formulé une demande.

L’accès au crédit d’investissement est à nouveau largement satisfait. 87 % des PME obtiennent totalement satisfaction, et 5 % à plus de 75 %.

Seules 5 % des PME répondent que le coût des financements obtenus est en hausse ; tandis que 14 % déclarent avoir bénéficié d’une baisse. 7 % des PME signalent une demande de nouvelles garanties de la part de leur banque.

2- Très petites entreprises (TPE : 0 - 9 salariés) (Sources : FCGA et Banque de France)

Au premier trimestre 2014, 10 % des TPE ont demandé un crédit de trésorerie. 61 % d’entre elles obtiennent totalement ou en grande partie le crédit souhaité.

La demande de crédits d’investissement est plus faible pour les TPE (10 %) que pour les PME (19 %). L’accès des TPE à ces crédits est largement satisfait : 84 % reçoivent en totalité ou en grande partie les financements souhaités.

9 % des TPE déclarent avoir été confrontées à de nouvelles exigences de leur banque en matière de garanties.

3- Entreprises de taille intermédiaire (ETI : 250 - 4 999 salariés) (Source : Banque de France)

La part des ETI déclarant avoir demandé des lignes de crédit est en recul ce trimestre (44 %), et se situe à un niveau proche du premier trimestre 2013.

70 % des ETI ayant obtenu des lignes de crédit utilisent leur possibilité de tirage.

La demande de nouveaux crédits de trésorerie est en légère hausse, à 8 %. Le taux d’obtention rebondit à 79 %, après 76 % au quatrième trimestre.

La demande de crédits d’investissement se redresse ce trimestre. Les taux d’obtention sont quasiment inchangés : 90 % des ETI obtiennent en totalité ou en grande partie les crédits demandés ce trimestre (contre 89 % le trimestre précédent).

Les ETI ont accès au marché des titres privés, ce qui doit être pris en considération dans l’interprétation des résultats les concernant.

Publié le 20 mai 2014 à 19:14:10 dans Actualité | Commentaires (0) |

Commentaires non autorisés sur ce blog

Des solutions adaptées pour les commerçants en matière de santé, prévoyance et retraite

Des solutions adaptées pour les commerçants en matière de gaz et d électricité

Club Avantages

Chiffres clés commerce proximité

Plus de 6 000 associations de commerçants
465 000 commerces de détail
Commerce de détail : 390 Md€
Commerce de détail : 75 Md€ de valeur ajoutée
Emplois : 1,2 millions

Logos Partenaires

 

Rechercher

  • Propulsé par i-citoyen