Coordonnées

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Siège social :
Conseil du Commerce de France
40 boulevard Malesherbes / 75008 Paris
Contact Presse : Jean-Claude Delorme : 06 09 90 49 25 / Lionel Saugues: 06 24 72 62 27
Secrétariat : 09 50 03 28 54
Courriel : contact@ffacommercants.org
www.ffacommercants.org


Nous trouver Nous trouver

Retrouvez nous sur Twitter

Plaquette FFAC

Fédération Française des Associations de Commerçants

Télécharger des documents utiles sur le commerce

Albums

Archives

Juillet

DiLuMaMeJeVeSa
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

<< 4 villages de marques qui se partageront désormais le marché de l’équipement de la personne entre la côte méditerranéenne et Dijon ! | Gros plan sur les clients du commerce et de l’artisanat en France ! | La Chambre de Commerce Française de Grande Bretagne organise le 26 septembre à Londres une journée Retail/Commerce de détail pour les commerçants et artisans français qui voudraient ouvrir un point de vente au Royaume Uni >>

Gros plan sur les clients du commerce et de l’artisanat en France !

La Fédération des Centres de Gestions Agréés (FCGA) a réalisé une étude sur les clients du commerce et de l’artisanat en France, en voici les principaux résultats :

  • Moins de ventes et un ticket moyen en baisse

Stabilité des carnets de commandes et du nombre de devis collectés, mais baisse du panier moyen. Les indicateurs de performance commerciale dans les petites entreprises du commerce, de l'artisanat et des services sont à l'image de la conjoncture : atones et sans relief.

Concrètement, les entrepreneurs questionnés témoignent d'une absence de reprise des ventes et d'une diminution sensible du ticket moyen (36,6% des répondants). Dans la plupart des professions, l'amoindrissement des dépenses des consommateurs se conjugue à un espacement des visites dans les points de vente. Couplée à cette diminution de la fréquence et du niveau des achats, la relative stabilité du taux de conversion des devis affaiblit mécaniquement la performance globale des TPE.

  • Des consommateurs mieux informés et plus exigeants

De mieux en mieux informés, les consommateurs développent des stratégies d'achat élaborées, comparables à celles des acheteurs professionnels dans les entreprises. Internet a beaucoup contribué à ce renforcement spectaculaire de la culture commerciale des clients : sites d'information, comparateurs et autres forums de consommateurs ont aiguisé les pratiques de consommation.

Résultat : le niveau d'exigence de la clientèle est en hausse pour 56,7% des commerçants et artisans interrogés. Néanmoins, ces derniers bénéficient, pour la plupart d'entre eux (56,4%) d'une stabilité de la fidélité de leurs clients.

  • Une concurrence principalement endogène dans l’artisanat

Dans le commerce et l'artisanat, la concurrence est multiforme. Dans l'artisanat, elle est d'abord endogène : près d'un tiers des professionnels interrogés citent d'abord « les autres artisans » comme leurs principaux concurrents.

Même tendance dans le commerce, même si la proportion est moindre : pour 27,3% des dirigeants de points de vente, la concurrence qu'ils subissent est d'abord le fait des « autres commerçants ou prestataires ». Avant Internet (24,1%), les autres circuits de distribution (25,1%) et les fameux magasins d'usine (23,1%). Cependant, les « autres entreprises de taille plus importante » sont les premiers concurrents cités par les entrepreneurs (34,5%) avec les grandes surfaces  (30,1%).

  • Diversifier l’offre et communiquer plus pour reconquérir la clientèle

Le low-cost ne fait plus recette. Pour les commerçants et les artisans interrogés par la FCGA, les deux grandes actions à engager en priorité pour relancer les ventes sont la diversification de l'offre (à travers la création de prestations nouvelles ou complémentaires) et le lancement d'opérations de fidélisation et de communication. Pour la majorité d'entre eux (un peu moins de 25%), ce sont les deux leviers incontournables de la redynamisation commerciale.

L'action sur les prix de vente ou la modification de la gamme des produits sont également cités comme des mesures à privilégier par seulement 20,1% et 17,9% des artisans et commerçants questionnés. 

Pour mémoire, la FCGA c’est près de 300 000 petites entreprises (TPE) et 103 Centres de Gestion Agréés (CGA). La FCGA forme un réseau d'information et d'assistance aux TPE présent sur l'ensemble du territoire national et capitalise une expertise économique et sociale reconnue de la petite entreprise. Elle dispose d'outils d'observation et d'analyse particulièrement fiables qui alimentent régulièrement une base de données statistiques très performante.

Publié le 28 juillet 2014 à 16:01:08 dans Actualité | Commentaires (0) |

Commentaires non autorisés sur ce blog

Des solutions adaptées pour les commerçants en matière de santé, prévoyance et retraite

Des solutions adaptées pour les commerçants en matière de gaz et d électricité

Club Avantages

Chiffres clés commerce proximité

Plus de 6 000 associations de commerçants
465 000 commerces de détail
Commerce de détail : 390 Md€
Commerce de détail : 75 Md€ de valeur ajoutée
Emplois : 1,2 millions

Logos Partenaires

 

Rechercher

  • Propulsé par i-citoyen