Coordonnées

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Siège social :
Conseil du Commerce de France
40 boulevard Malesherbes / 75008 Paris
Contact Presse : Jean-Claude Delorme : 06 09 90 49 25 / Lionel Saugues: 06 25 77 50 46
Secrétariat : 09 50 03 28 54
Courriel : contact@ffacommercants.org
www.ffacommercants.org


Nous trouver Nous trouver

Retrouvez nous sur Twitter

Plaquette FFAC

Fédération Française des Associations de Commerçants

Télécharger des documents utiles sur le commerce

Albums

Archives

Décembre

DiLuMaMeJeVeSa
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Management de centre-ville de Lyon 7e

Le 7e arrondissement de Lyon se dote d'une association de management de centre-ville.

En janvier 2011, dans le cadre du Schéma Directeur d'urbanisme Commercial (SDUC), le Grand Lyon, la DIRECCTE et les chambres consulaires ont lancé un appel à projet visant a détecter les nouveaux territoires susceptibles d'intégrer la démarche de management de centre-ville de l'agglomération lyonnaise.

Le management de centre-ville consiste à réunir au sein d'une même structure des acteurs différents qui par leurs échanges continus et en additionnant leurs forces permettent d'aboutir à des solutions pragmatiques pour promouvoir, valoriser et améliorer l'attractivité du centre-ville en développant par exemple l'accessibilité, la qualité de vie, la sécurité et l'offre commerciale...
Il s'agit également de faire venir de nouveaux investisseurs et de donner des raisons objectives aux habitants et aux usagers du territoire de réaliser leurs achats.

Sous l'impulsion de la ville de Lyon, l'Association de Développement du Commerce de Lyon 7e arrondissement (ADC7) et ses partenaires ont répondu à cet appel à projet.
Après analyse le comité de sélection a retenu la candidature du 7e arrondissement.

La structure de portage du management de centre-ville relève d'une gouvernance originale qui a la particularité d'associer, au sein d'une association de loi 1901 « Lyon 7 - Rive Gauche », des acteurs publics et privés. La conférence de presse de présentation du dispositif de management de centre-ville du 7e arrondissement s'est déroulée mercredi 19 octobre à l'hôtel de ville de Lyon.

Parmi les acteurs publics membres de l'association de management de centre-ville on retrouve la ville de Lyon, la CCI de Lyon et la Chambre de Métiers et de l'Artisanat du Rhône.
Pour ce qui concerne les acteurs privés on compte deux associations de commerçants, des acteurs de l'immobilier commercial, de la banque, des enseignes nationales, des acteurs de la grande distribution et des personnes qualifiées.

La gouvernance du territoire est complétée par un comité de pilotage dans lequel on trouve le Grand Lyon, la DIRECCTE et les membres de « Lyon 7 - Rive Gauche ».

Le Budget prévisionnel de l'année 2012 est de 160 000 euros et le plan d'actions comptera 5 axes : la proximité, la valorisation du tissu commercial et artisanal, le développement durable, l'immobilier commercial et l'accessibilité.

Patrice IOCHEM, précédemment responsable développement commerce de l'ADC7 et ancien responsable du service développement commerce de la ville de Lyon, devient le manager de centre-ville du 7e arrondissement.

Le manager de centre-ville est en quelque sorte le pendant de ce que serait le directeur d'un centre commercial à ciel ouvert. Schématiquement il est chargé :
- d'agir simultanément sur l'ensemble des fonctions urbaines (animation et promotion, urbanisme, sécurité, propreté, stationnement et livraison, ...).
- de fédérer et d'impliquer les différents acteurs publics et privés du centre-ville autour d'un projet commun.

Lyon 7 - Rive Gauche / M. contact@lyon7rivegauche.com  / www.lyon7rivegauche.com

 

Publié le 08 décembre 2011 à 16:24:13 dans Management centre ville | Commentaires (0) |

Nominés pour les prix Procos 2012

Les Prix Procos rassemblent chaque année tous les acteurs du commerce français : enseignes, promoteurs immobiliers, élus locaux, chambres consulaires...
La 20ème édition se déroulera le jeudi 19 janvier 2012, au Pavillon Gabriel, à Paris.

La fédération Procos s'intéresse de près à toutes les évolutions du commerce et de l'urbanisme. Tous les ans, depuis 1992, Procos organise la cérémonie des Prix Procos pour mettre à l'honneur les femmes et les hommes qui participent au rayonnement du commerce français.

Les enseignes adhérentes et le Comité d'Organisation des Prix ont donc choisi cette année de placer la cérémonie sur la thématique « 20 ans de Prix, 20 ans de Commerce ».

Le Comité d'Organisation des Prix : Thibaut Castarède (Camaïeu), Hélène Coupellier (Procos), Christophe Dupont (Marionnaud), Ingrid de Kersaintgilly (Procos), Armelle Legrand (Groupe Vivarte), Michel Pazoumian (Procos), Hélène Prazowski (HP&Associés), Franck Van Wanghe (Louvre Hôtels).

Les nominés des Prix Procos ont été désignés par le vote des dirigeants et responsables du développement des 240 enseignes adhérentes à Procos.

5 Prix seront remis cette année :

Prix « Commercialisateur Indépendant »
Par ce nouveau prix, la fédération Procos tenait à mettre en avant les sociétés indépendantes prestataires en immobilier commercial de centre-ville ou de périphérie qui oeuvrent pour les grandes foncières externalisant tout ou partie de la commercialisation de leurs centres commerciaux.
Les nominés au Prix Commercialisateur indépendant sont :

  • Accessite - Maxime Péribère
  • Oxygène - Anick Lorente
  • Sud Ouest Développement - Yann Hangard

Prix « Meilleure opération commerciale des 20 dernières années »
Ce Prix vise à récompenser une opération de promotion dont la réussite est exemplaire et qui a particulièrement marquée les enseignes adhérentes par sa conception, son originalité et sa montée en puissance sur les vingt dernières années.
Le vote des 240 enseignes s'est porté sur 4 opérations commerciales :

  • Carré Sénart (Lieusaint) - Unibail-Rodamco / Espace Expansion
  • Les Allées provençales (Aix-en-Provence) - MAB Development en partenariat avec Urbanisme et Commerce
  • Les Passages de l'Hôtel de Ville (Boulogne Billancourt) - Ségécé
  • Pôle commercial Val d'Europe - Vallée Village (Marne-la-Vallée) - Ségécé / Value Retail

Prix « E-commerce »
Internet a bousculé les canaux de distribution marchands. Ce prix vise à récompenser un site marchand d'une enseigne adhérente à la fédération Procos, qui retrace le travail effectué ces dernières années sur l'offre Internet tout en gardant une complémentarité avec le réseau et en se projetant vers l'avenir.
Les 4 sites Internet marchands nominés sont :

Prix « Centre-ville »
Ce prix met en lumière le travail collectif et permanent des acteurs locaux, engagé par les managers de centre-ville, les collectivités locales et les associations de centre-ville qui favorisent le développement de l'attractivité commerciale du territoire.
Les 5 nominés au Prix « Centre-ville » sont :

  • Bayonne qui veut développer son attraction commerciale large en renforçant son centre-ville par l'élargissement du circuit piéton et son offre de périphérie.
  • Chambéry dont le travail sur le fonctionnement du centre-ville se concrétise par la prochaine ouverture du centre commercial Les Halles de Chambéry.
  • Limoges qui fait ici figure de précurseur, avec un projet de densification de l'habitat en centre-ville avec récupération des locaux vacants dans les étages. Aujourd'hui les résultats pour le commerce sont là.
  • Mulhouse qui engage une démarche transversale qui lie habitat, déplacements, espaces publics et commerces avec cohérence pour renforcer l'attractivité du centre-ville.
  • Nice, qui a engagé un travail remarquable afin de favoriser l'implantation des commerces en pieds d'immeuble dans les quartiers en cours de rénovation.

Prix « Procos d'honneur »
Un homme qui marque l'histoire contemporaine du commerce... Le lauréat de ce Prix a été choisi par le Conseil d'Administration Procos.

Pour mémoire, le Procos, fédération pour l'urbanisme et le développement du commerce spécialisé, représente 240 enseignes du commerce spécialisé et près de 37.000 points de vente 460.000 emplois - 62 milliards d'euros de chiffres d'affaires.

Publié le 05 décembre 2011 à 14:23:51 dans Actualité | Commentaires (0) |

Une nouvelle gouvernance pour la Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Fondée en 1957, la Fédération Française des Associations de Commerçants a pour vocation le regroupement des Associations territoriales de commerçants, artisans et prestataires de services.
Ces groupements de rues, de quartiers, de villages et de villes sont plus de 6 000 en France (Métropole et DOM TOM). Ils contribuent à l'animation et au développement économique et commercial de leurs territoires, de leur ville.
La Fédération Française des Associations de Commerçants est le carrefour naturel d'échanges d'idées, d'animation, de dynamisation et de réflexion. Elle permet ainsi au commerce indépendant de participer le plus possible à la réflexion et à l'élaboration des dossiers et des mesures qui concernent son avenir.

Lundi 28 novembre 2011 les adhérents de la Fédération Française des Associations de Commerçants ont élu pour les trois prochaines années leur bureau.

  • Georges SOREL, Président
    Président Association Développement Commerce Lyon 7
  • Jean-Claude DELORME, Président Délégué chargé des régions Auvergne, Rhône Alpes; Provence Alpes Côte d'Azur et Corse et de l'urbanisme commercial
    Président de la Fédération Loire Sud
  • Jean-Marie SCHMITT, Président Délégué en charge des régions Centre, Pays de Loire et de la Nièvre et de l'Yonne
    Fédération interprofessionnelle du Commerce et de l'Artisanat du Loiret
  • Béatrice SOULE, Présidente déléguée en charge des régions Languedoc Roussillon et Midi-Pyrénées
    Vice-Présidente Fédération Départementale des Associations des Commerçants des Pyrénées Orientales
  • Régis LASSELIN, Président Délégué en charge des régions Nord Pas de Calais, Picardie, Champagne-Ardenne, Alsace et Lorraine
    Président Union du Commerce et des Services des TPE et Entreprises du Grand Lille
  • Michel DRONIER, Président Délégué chargé des régions Bourgogne et Franche Comté et des questions de sécurité
    Président de la Fédération Jurassienne du Commerce
  • ERIC DAUBECHIES, Vice-Président chargé des régions Limousin, Poitou-Charentes et Aquitaine et des questions du commerce en zone rurale
    Trésorier Fédération Départementale des unions commerciales et artisanales de la Creuse
  • René LACOMBE, Vice-Président en charge de la région Paris Ile de France
    Président Fédération Essonnienne d'Associations d'Artisans et de Commerçants
  • Jacqueline FORNES GUENON, Vice-Présidente chargée du secrétariat et de la professionnalisation des unions commerciales
    Présidente Fédération Départementale des Associations des Commerçants des Pyrénées Orientales
  • Jocelyne CHAROLLES, Vice-Présidente en charge de la communication
    Trésorière de la Fédération  des UCIA de Saône et Loire
  • Adrien MARTINS, Trésorier est chargé des dossiers liées au NTIC
    Trésorier Fédération Loire Sud

Pour mémoire le commerce de proximité c'est :
465 000 commerces de détail, 390 Md€ de chiffre d'affaires, 75 Md€ de valeur ajoutée, 1,2 millions d'emplois et plus de 6 000 associations de commerçants.

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC) 

Publié le 28 novembre 2011 à 22:11:10 dans Actualité | Commentaires (0) |

Le Conseil du Commerce de France propose aux candidats à l'élection présidentielle un pacte pour le commerce

Le Conseil du Commerce de France (CDCF) vient de publier le PACTE POUR LE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE, rédigé par l'ensemble des fédérations membres. Ce pacte va être adressé aux candidats à l'élection présidentielle 2012.

Des propositions pour le Commerce, des engagements du Commerce autour de trois pactes : Pacte pour le dialogue, Pacte pour l'emploi et la formation, Pacte pour le développement.

Pour mémoire, le CDCF est le comité de liaison qui réunit les fédérations et les acteurs économiques du commerce. Une quarantaine d'organisations patronales adhèrent aujourd'hui directement au CDCF dont la Fédération Française des Associations de Commerçants.
Si l'appellation actuelle date de 2000, le CDCF trouve ses origines dans le Conseil interfédéral du Commerce créé en 1945. Cette association intersyndicale était chargée de coordonner, représenter et défendre l'intérêt général du commerce. Le rôle et la représentativité du CDCF se sont accrus au rythme des grandes mutations économiques, sociales et technologiques du commerce. Au cours des dernières décennies, la consommation et les modes de distribution ont en effet profondément changé.
Accompagnant toutes ces grandes évolutions, le Conseil du Commerce de France a construit sa légitimité d'observateur, d'acteur et d'expert.

Fédération Française Associations de Commerçants (FFAC)

Publié le 25 novembre 2011 à 16:05:24 dans Actualité | Commentaires (0) |

La France compte 2,6 millions de sites Internet, dont 2,2 millions à orientation finalité professionnelle

La France compte plus de 2,6 millions de sites Internet, dont 2,2 millions à finalité professionnelle, 150 000 sites dans le service public et près de 70 000 pour le secteur non-marchand (près de 70.000). Les sites vitrines représentent 71% de l'ensemble contre 29% pour les sites dynamiques. Enfin, 57% des sites comptent moins de 50 pages, tandis que ceux à gros volume de contenu (plus de 500 pages). C'est ce qu'indique une enquête réalisée par la société de marketing interactif et d'email-marketing.

Ce dynamisme apparent masque une autre réalité selon laquelle 3 sites sur 4 n'ont pas été mis à jour depuis plus d'un an seuls 9% d'entre eux ont été actualisés durant les trois derniers mois. L'évolution principale se dessine au niveau des sites d'e-commerce qui ont connu une croissance de près de 100% en un an seulement avec, aujourd'hui, plus de 132.000 sites. À peine 43% des sociétés françaises sont présentes sur la toile et ce sont les artisans ainsi que les commerçants qui sont les plus dynamiques en termes d'e-commerce. La France se classe, en termes de présence sur Internet, qu'en 9ème position sur le plan européen et ce, après l'Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, le Royaume-Uni, l'Italie, la Finlande et l'Irlande. S'il ne trouve pas chez nous ce qu'il cherche, le surfeur ira en effet voir sur les sites de concurrents étrangers. La révolution est réalisée par les artisans et commerçants, dont presque 52% intègrent dorénavant la vente sur Internet dans leur stratégie de développement commercial.

Une des conclusions les plus inattendues de cette analyse est que 23 % des sites - dont plus de 71% dans les services publics français - sont illégaux au regard de la loi. En effet, pour des raisons de transparence, les sites sont obligés de communiquer un minimum d'informations.

Petit rappel sur le LCEN
La loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) précise que toute entreprise française qui possède un site Internet doit y faire figurer :
- Sa dénomination ou sa raison sociale et son siège social
- Son numéro de téléphone
- S'il s'agit d'une entreprise assujettie aux formalités d'inscription au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers, le numéro de son inscription, son capital et l'adresse de son siège social
- Le nom du directeur ou du codirecteur de la publication et, le cas échéant, celui du responsable de la rédaction au sens de l'article 93-2 de la loi n° 82-652 du 29 juillet 1982
- Le nom, la dénomination ou la raison sociale et l'adresse ainsi que le numéro de téléphone du prestataire hébergeant le site en question.
 
En plus de ces obligations légales, il ne faut pas oublier que tout site Internet français doit faire l'objet d'une déclaration auprès de la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés), conformément à la loi n°2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel.

Certaines régions de France sont plus fertiles que d’autres en termes de création de sites web : si on regarde la carte, les sites sont localisés principalement à Paris et en Ile de France (17%), Lyon arrive en seconde position avec 9%, et Lille (5%) en troisième. Marseille et Bordeaux sont à égalité avec seulement 4% alors que Strasbourg abrite 3% des sites de l’hexagone.

Source: infoDSI.com

 

Publié le 18 novembre 2011 à 09:08:03 dans Actualité | Commentaires (0) |

<< |1| 2| 3| 4| 5| 6| 7| 8| 9| 10| 11| 12| 13| 14| 15| 16| 17| 18| 19| 20| 21| 22| 23| 24| 25| 26| 27| 28| 29| 30| 31| 32| 33| 34| 35| 36| 37| 38| 39| 40| 41| 42| 43| 44| 45| 46| 47| 48| 49| 50| 51| 52| 53| 54| 55| 56| 57| 58| 59| 60| 61| >>

Tous les derniers titres

Des solutions adaptées pour les commerçants en matière de santé, prévoyance et retraite

Des solutions adaptées pour les commerçants en matière de gaz et d électricité

Club Avantages

Chiffres clés commerce proximité

Plus de 6 000 associations de commerçants
465 000 commerces de détail
Commerce de détail : 390 Md€
Commerce de détail : 75 Md€ de valeur ajoutée
Emplois : 1,2 millions

Logos Partenaires

 

Rechercher

  • Propulsé par i-citoyen