Coordonnées

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Siège social :
Conseil du Commerce de France
40 boulevard Malesherbes / 75008 Paris
Contact Presse : Jean-Claude Delorme : 06 09 90 49 25 / Lionel Saugues: 06 25 77 50 46
Secrétariat : 09 50 03 28 54
Courriel : contact@ffacommercants.org
www.ffacommercants.org


Nous trouver Nous trouver

Retrouvez nous sur Twitter

Plaquette FFAC

Chiffres clés commerce proximité

Plus de 6 000 associations de commerçants
465 000 commerces de détail
Commerce de détail : 390 Md€
Commerce de détail : 75 Md€ de valeur ajoutée
Emplois : 1,2 millions

Télécharger des documents utiles sur le commerce

Albums

Archives

Juin

DiLuMaMeJeVeSa
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

15e édition du salon APS spécialisé sur les questions de sûreté et de sécurité les 20, 21 et 22 septembre 2011 à Paris


Les 20, 21 et 22 septembre 2011 se déroulera, Porte de Versailles (Pavillon 8) à Paris la 15e édition du salon APS spécialisé de la Sûreté / Sécurité.

Tous les deux ans, à Paris, Alarmes Protection Sécurité (A.P.S.) est l'événement dédié à la mise en relation des acteurs (offreurs, prescripteurs, acheteurs et utilisateurs), impliqués dans la mise en œuvre de solutions contre les actes de malveillance.

APS concentre les offreurs majeurs du secteur de la Sûreté / Sécurité :
• Fabricants, distributeurs, installateurs, intégrateurs de solutions de sécurité, prestataires de services de sécurité;
• Formateurs, organismes de normalisation et certification ;
• Cabinets de conseil et d'audit...

Pour les entreprises, les fédérations ou associations de commerçants, les collectivités et les administrations qui s'y retrouvent, A.P.S. est un salon à taille humaine, un espace convivial de rencontres et d'échanges, qui favorise le dialogue direct entre experts, ceux qui recherchent les solutions de sûreté/sécurité les plus performantes et ceux qui les conçoivent. A.P.S. est un catalyseur de projets, un rendez-vous d‘affaires privilégié.

En 2009 APS a accueilli 6 555 visiteurs uniques dont 62 % d'utilisateurs finaux et acheteurs et 100 exposants.

La Fédération Française des Associations de Commerçants consciente que la problématique de la sécurité est un élément indispensable de la bonne vie d'une ville ou d'un village et de bien entendu de ses commerces a souhaité s'associer à ce salon.

Les Présidents des fédérations et des associations de commerçants sont invités à se rendre sur ce salon afin d'être au mieux informés des solutions de sécurité existantes.

Nouveauté, cette année un atelier-table ronde traitera des problématiques spécifiques de sécurité que rencontrent au quotidien les commerçants.
Le dispositif « Alerte Commerces » qui vise a faire face aux phénomènes d'insécurité et de délinquance auxquels sont confrontés les activités commerciales, artisanales et/ou de prestations de service (vol à main armée, fausse monnaie, chèques volés...) sera pour l'occasion présenté.

Il est à noter que « Alerte Commerces » repose sur le principe qui veut qu'une diffusion rapide de l'alerte permette d'éviter la réitération des faits. Ainsi, tout professionnel victime de vol à main armée, de faux moyens de paiement, de vols à l'étalage ou d'escroqueries alerte les services de la Gendarmerie ou de la Police (en composant le 17) et le référent local de l'Union Commerciale.

Le centre opérationnel de la gendarmerie ou de la police diffuse alors l'alerte par un SMS collectif envoyé sur les téléphones portables des commerçants, artisans... qui, sous le titre « Alerte Commerces », décrit succinctement les faits constatés, le lieu de commission et les renseignements connus sur le ou les auteurs. Si l'information est reçue dans un délai inférieur à une heure après la commission des faits, l'alerte est lancée, sur tout le Département, afin d'activer la vigilance des commerçants, artisans et prestataires de services pour qu'ils ne soient pas victimes, à leur tour, d'un acte délictueux similaire.

Pour mémoire ce dispositif qui testé sur le département du Jura ne cesse de se développer au niveau national, il repose sur un étroit partenariat entre acteurs publics et privés : Préfecture, Police Nationale, CCI, unions commerciales...
Ils est également à noter que dans le cadre de ce dispositif les commerçants victimes d'agression bénéficient d'une aide psychologique.

Pour en savoir plus : http://www.salon-aps.com

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Publié le 27 juin 2011 à 09:49:10 dans Actualité | Commentaires (0) |

La Fédération Française des Associations de Commerçants met en place pour les fédérations et associations de commerçants un comité d'entreprise totalement gratuit


La Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC) a souhaité que les commerçants et leurs salariés puissent bénéficier gratuitement de services et des avantages de type « comité d'entreprise ».

Cette initiative vise à doter les petites entreprises et leurs salariés d'avantages équivalents à ceux dont bénéficient les salariés des grandes entreprises ou des administrations.

Après une première expérimentation de plusieurs mois nous venons de finaliser une plaquette de présentation de ces avantages.

Concrètement, comment cela fonctionne t-il ?
Des réductions permanentes pouvant aller jusqu'à 25% sont proposées auprès de nombreux opérateurs : Pierre et Vacances, Héliades Voyages, Eliova, Maeva, Adagio, Center Parcs, Lagrange Vacances.
Ces réductions peuvent être couplées avec les chèques vacances désormais accessibles aux entreprises de moins de 50 salariés.

Les fédérations ou associations de commerçants intéressées par la démarche peuvent prendre contact avec la Fédération Française des Associations de Commerçants pour obtenir gratuitement les codes nécessaires à l'activation de ces avantages soit par téléphone au 04 72 73 11 76 ou par mail. contact@ffacommercants.org

De juillet à octobre 2011, la FFAC adressera une information à 1 500 fédérations ou associations de commerçants.

Il est prévu de développer la palette de services offerts en 2012 en se rapprochant d'autres opérateurs.

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Publié le 23 juin 2011 à 10:59:28 dans Services comité entreprise | Commentaires (0) |

Activité des TPE en 2010


La Fédération des centres de gestion agréés vient de publier la 15ème édition de son étude annuelle « Activité et Tendances ». Une enquête qui combine l'approche sectorielle et l'analyse géographique. 8 secteurs d'activité ont été passés au crible de l'analyse économique, 26 professions du commerce, de l'artisanat et des services décortiquées.

Pour mémoire, la Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA), créée en 1978, est une structure associative régie par la loi du 1er juillet 1901 qui regroupe 114 centres de gestion agréés qui comportent, 400 000 entreprises, 2 000 000 d'emplois salariés et non salariés, 70 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 6 000 experts-comptables correspondants.

Principal enseignement de cette étude: l'activité des petites entreprises, tous secteurs confondus, renoue enfin avec la croissance en 2010 : +0,7% (contre -2,5% en 2009). C'est la fin de deux années de récession dans les TPE. Tirée par les professionnels de la vente et réparation auto-moto (+4%), cette croissance retrouvée est cependant encore fragile. Et nul ne peut dire si elle sera durable.

Même s'ils améliorent leurs performances, les artisans du bâtiment, ne parviennent toujours pas à sortir la tête de l'eau avec un chiffre d'affaires en recul de 1,4% (contre -3,7% en 2009). C'est la plus forte baisse de chiffre d'affaires en 2010, tous secteurs confondus. De leur côté, pharmaciens et opticiens, sur la première marche du podium en 2009 (+1,5%), enregistrent une hausse d'activité de seulement 0,3% en 2010.

Détail des performances, secteur par secteur :

En hausse :
La vente et réparation auto-moto : +4%
Avec un chiffre d'affaires en progression de 2,8% (contre -4% en 2009), les garagistes traditionnels dynamisent le secteur. Attention, toutefois, à l'effet d'optique : ces bons chiffres apparents dissimulent probablement une croissance en trompe l'œil consécutive à l'augmentation des prix des pièces détachées chez les constructeurs. Directement répercutée sur le tarif des prestations, cette tendance « gonfle » le chiffre d'affaires, sans que cela ne traduise pour autant une vraie reprise dans le métier.

L'équipement de la maison : +0,8%
Bénie soit la TNT ! Les commerces d'électroménager, TV-Hifi, ont largement profité du passage à la télévision numérique en 2010. Une aubaine historique. Résultat : un chiffre d'affaires en hausse de 12,2% dans ces points de vente. Les fleuristes, eux, retrouvent quelques couleurs par rapport à l'année précédente (-0,4% contre -2,7% en 2009), mais la profession est toujours convalescente.

Cafés-hôtellerie-restauration : +0,7%
Les restaurateurs réalisent la meilleure performance du secteur avec une activité en progression de 1,1% (contre -0,2% en 2009). Certainement une conséquence de la baisse de la TVA dans la restauration traditionnelle, selon le cabinet spécialisé GiraFood Service. Les hôteliers restaurateurs affichent, eux, une activité légèrement positive (+0,3%), mais tout de même en baisse par rapport à 2009 (+0,8%). Tandis que les cafetiers, en proie aux mêmes difficultés, conservent un niveau d'activité toujours insatisfaisant (-1,3% contre -1,1% en 2009).

Les professions de la santé : +0,3%
Locomotive de la croissance des TPE en 2009 (+1,5%), les professionnels du secteur sont relégués en bas de tableau en 2010 (+0,3%). L'affaiblissement du chiffre d'affaires des pharmaciens d'officine (+0,3% contre +1,5% l'année précédente) n'est pas comblé par l'amélioration des performances des opticiens (+1,9% contre +1,2% en 2009).

Stable :
Le commerce de détail alimentaire : 0%
Une croissance nulle mais...héroïque ! Cette année encore, les commerçants de l'alimentation résistent vaillamment à la crise. Même si les chiffres ne sont pas mirobolants dans toutes les professions, ils traduisent une capacité exemplaire à préserver l'activité dans un contexte difficile. À noter : les pâtissiers enregistrent la plus forte hausse de chiffre d'affaires en 2010 (quasiment ex-æquo avec les garagistes et hors résultat exceptionnel des magasins de TV-hifi), toutes professions confondues : +2,7%. D'autre part, les commerces d'alimentation générale (+1,2%) réalisent une performance nettement supérieure au taux moyen (+0,7%).

En baisse :
L'équipement de la personne : -0,3%
Magasins de chaussures (+2,3%) et boutiques de lingerie (+2%) boostent l'activité du secteur. Même s'ils affichent de meilleurs taux qu'en 2009, le prêt-à-porter (-1,2% contre -3%) et l'horlogerie-bijouterie (-0,9% contre -3,5%) évoluent toujours à des niveaux d'activité en dessous de zéro. Très exposées à la concurrence des chaînes spécialisées, les petites entreprises indépendantes tournées vers l'équipement de la personne jouent la carte de l'accueil et du conseil pour se démarquer.

Les métiers de la beauté et de l'esthétique : -0,4%
En 2010, les salons de coiffure reconstituent laborieusement une petite part du chiffre d'affaires perdu ces dernières années : -0,6% contre -1,4% en 2009. Mieux qu'en 2009, mais toujours insuffisant pour renouer avec la croissance... Les instituts de beauté, eux, maintiennent un niveau d'activité comparable à l'année précédente : +0,8% contre +0,9%. Dans les deux cas, l'espacement des visites, la diminution du ticket moyen et la concurrence féroce des grands enseignes expliquent la modestie des performances.

Le bâtiment : -1,4%
Habituellement présent sur le podium de tous les palmarès économiques, l'artisanat du bâtiment se retrouve en queue de peloton en 2010. Après une année noire en 2009 (-3,7%), les professionnels de la construction et de la rénovation sont toujours confrontés à de sérieuses difficultés en 2010. Même si la plupart des métiers enregistrent des chiffres d'affaires en progression par rapport à l'année précédente, globalement la situation du secteur reste préoccupante. À noter : le mauvais score des plombiers chauffagistes (-2,9% contre +0,7% en 2009).

Le podium des régions :
• Pays de la Loire +2,7%
• Champagne-Ardenne +2,2
• Nord-Pas-de-Calais +0,9%

Pour en savoir plus : http://www.fcga.fr/category/activite-et-tendance

Fédération Française Associations Commerçants (FFAC)

Publié le 09 juin 2011 à 12:25:57 dans Actualité | Commentaires (0) |

Amélioration de l'éclairage des commerces en France


Sous l'impulsion de la Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC) il y a près de deux ans, l'Observatoire de l'Eclairage des Commerces (OPMEC) s'est imposé comme l'acteur référent de l'accompagnement opérationnel des commerçants vers le meilleur éclairement de leur point de vente.
Présent sur toute la France, plusieurs territoires ont collaboré avec l'OPMEC sur des actions standards de sensibilisation et de diagnostics collectifs. La méthodologie exclusive à l'Observatoire a fait 100% de satisfaits qu'il s'agisse de l'acteur collectif, de ses représentants ou techniciens et surtout des commerçants eux-mêmes.
Le Rhône, la Loire, l'Ile et Vilaine ou bien l'Ain ont pu constater que la thématique éclairage abordée par l'Observatoire permettait d'éveiller en profondeur la conscience des commerçants et les aidait à résoudre une grande partie de leur problématique, qu'elle soit en termes d'attractivité du point de vente, du respect réglementaire ou bien de gestion de leur consommation énergétique.

En plus de son accompagnement standardisé, l'OPMEC développe de nouvelles actions avec une méthodologie plus personnalisée aux aspirations du territoire. C'est le cas dans le Sud-Alsace ou ont adhéré la CCI de Mulhouse et l'établissement de coopération internationale, le Syndicat Mixte pour le Sundgau. Avec l'Ademe, la CMA, la DREAL, ensemble ils préparent pour la rentrée de septembre une opération de rénovation de l'éclairage des commerces.
L'originalité de cette action repose sur l'intégration du dispositif des certificats d'économie d'énergie (C2E). Le C2E est Le seul moyen en France qui permet de mesurer concrètement la baisse de la consommation énergétique suite à une action et qui en plus permet de vendre sur les marchés les économies réalisées.
Une action qui valorise les acteurs territoriaux, les partenaires régionaux et étatiques, qui sont tous réunis pour les intérêts environnementaux, économiques et sociaux de leurs commerçants !

En parallèle se construit, en collaboration avec le nouvel adhérent SEGECE - KLEPIERRE -immobilière foncière commerciale filiale de BNP - PARIBAS- des outils pour favoriser une cohérence globale de l'utilisation de l'éclairage dans les centres commerciaux, dans le respect de chacune des parties (bailleur/locataire) pour l'intérêt de tous.

Enfin l'OPMEC constate, que le commerce traditionnel est identifié comme étant un secteur à part entière, avec un fonctionnement propre, complexe et aussi structuré qu'éclectique. Différentes offres tels que des diagnostics « gratuits » offerts par des fabricants, des conférences organisées par des clubs de business qui promeuvent la Led comme « la » solution d'éclairage des points de vente,...
Toutefois, La FFAC au même titre que l'OPMEC émettent des doutes sur les conséquences gênantes de diagnostics « gratuits » et l'aspect inadapté de conférences sur la technologique alors que c'est l'enjeu global qui est fondamental.
Face à cette dynamique soudaine pour l'éclairage dans les commerces d'acteurs aux intérêts commerciaux prononcés, nous vous invitons à bien vous informer.

Cyril IHSSAN Président
Observatoire de l'Eclairage des Commerces en France (OPMEC)

Publié le 01 juin 2011 à 10:03:47 dans Actualité | Commentaires (0) |

Modification des instances de la Commission d'Orientation du Commerce de Proximité


La Commission d'Orientation du Commerce de Proximité qui avait été initialement installée en 2009, par Hervé NOVELLI, Secrétaire d'Etat chargé du commerce et de l'artisanat, s'est réunie en séance plénière, sous la Présidence du nouveau Secrétaire d'Etat chargé du commerce et de l'artisanat, Frédéric LEFEBVRE, lundi 23 mai 2011.

Les quatre sous commissions qui avaient été initialement mises en place (commission chargée du recueil des bonnes pratiques ; commission chargée de la valorisation des différents métiers du commerce ; commission chargée des locaux commerciaux, de l'environnement, des transports et la logistique ; commission chargée de la définition du commerce de proximité) ont été remplacées par trois nouvelles commissions :

  • Commerce et tourisme ;
  • Mobilité du consommateur et logistique ;
  • Le commerce : enjeu de développement du centre-ville.

Les Présidents et les rapporteurs qui ont été désignés pour ces trois nouvelles sous-commissions thématiques sont :

  • Georges SOREL (Président de la Fédération Française des Associations de Commerçants) et Monique RUBIN (Présidente de la Fédération Nationale des Syndicats de Commerçants des Marchés) co-présideront la commission intitulée : Le commerce : enjeu de développement du centre-ville ;
  • Le Président de l'Assemblée Française des Chambres de Commerce et d'Industrie, André MARCON, présidera la commission chargée du commerce et du tourisme ;
  • Sylvie BLERY TOUCHET (Adjointe au Maire de Sceaux, Association des Maires de France) et Jean-Pierre LEHMANN (Président de la Fédération Nationale des Centres Villes) co-présideront la commission Mobilité du consommateur et logistique.

Fédération Française des Assciations de Commerçants (FFAC)

Publié le 26 mai 2011 à 16:23:59 dans Actualité | Commentaires (0) |

<< |1| 2| 3| 4| 5| 6| 7| 8| 9| 10| 11| 12| 13| 14| 15| 16| 17| 18| 19| 20| 21| 22| 23| 24| 25| 26| 27| 28| 29| 30| 31| 32| 33| 34| 35| 36| 37| 38| 39| 40| 41| 42| 43| 44| 45| 46| 47| 48| 49| 50| 51| 52| 53| 54| 55| 56| 57| 58| 59| 60| >>