Coordonnées

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Siège social :
Conseil du Commerce de France
40 boulevard Malesherbes / 75008 Paris
Contact Presse : Jean-Claude Delorme : 06 09 90 49 25 / Lionel Saugues: 06 25 77 50 46
Secrétariat : 09 50 77 34 54
Courriel : contact@ffacommercants.org
www.ffacommercants.org


Nous trouver Nous trouver

Retrouvez nous sur Twitter

Plaquette FFAC

Chiffres clés commerce proximité

Plus de 6 000 associations de commerçants
465 000 commerces de détail
Commerce de détail : 390 Md€
Commerce de détail : 75 Md€ de valeur ajoutée
Emplois : 1,2 millions

Télécharger des documents utiles sur le commerce

Albums

Archives

Avril

DiLuMaMeJeVeSa
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme à l'occasion de l’Assemblée Générale du Conseil du Commerce de France

Le 26 juin dernier, Madame Sylvia PINEL, Ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme est intervenue lors de l’Assemblée Générale du Conseil du Commerce de France à Paris pour présenter les grands axes de la politique qui sera développé par le gouvernement en matière de commerce, d’artisanat et de tourisme.

Télécharger son discours

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Publié le 06 juillet 2012 à 11:13:09 dans Actualité | Commentaires (0) |

Vers une suppression du dispositif de soldes flottants?

Le Credoc et l’Institut Français de la Mode (IFM) viennent de publier un rapport sur les soldes flottants.

A l’issue de ce travail la suppression du dispositif de soldes flottants, issu de la Loi de Modernisation de l’Economie (LME), est préconisé pour revenir au système qui prévalait avant cette réforme, «deux fois six semaines» de soldes communs.

La ministre du Commerce de l’Artisanat et du Tourisme, Sylvia PINEL, devrait en septembre sur la base de ce rapport et des rencontres qu’elle aura avec les différentes parties prenantes supprimer ce dispositif qui de l’avis de beaucoup a toujours été inutile.

La Fédération Française des Associations de Commerçants s 'est toujours prononcée pour la suppression du régime des soldes flottants car ce dispositif conçu initialement pour permettre aux consommateurs de bénéficier plus souvent de prix réduits a plutôt eu un effet négatif à leur égard en faussant leur repère prix.
De plus, ces soldes flottants viennent considérablement perturber et dénaturer les deux grandes périodes nationales de soldes, ainsi que la perception et les attentes qu'en ont les consommateurs.

La LME offre aux commerçants une multitude d'outils, telle que la possibilité de communiquer sur des déstockages à tout moment de l'année, y compris en dehors du point de vente, pour permettre aux consommateurs de faire plus souvent de « bonnes affaires ». C'est pourquoi, la plupart des fédérations de commerçants ne considèrent pas les soldes flottants comme nécessaires.

Pour mémoire, le vote de la Loi de Modernisation de l'Economie (LME) en 2008 a réduit d'une semaine les deux périodes nationales de soldes fixes. En contrepartie la LME permet à chaque commerçant de disposer de deux semaines de soldes supplémentaires dites « soldes flottants ». Le commerçant a la possibilité d'accoler ou non ces deux semaines. En tout état de cause ces soldes flottants doivent s'achever un mois avant le début des soldes fixes.

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Publié le 05 juillet 2012 à 12:16:57 dans Actualité | Commentaires (0) |

Communiqué de presse du Collectif National de contrôle des centres de marques

"Pour un gel de tous les projets de centres de marques"

Le Collectif National de contrôle des centres de marques demande officiellement au Gouvernement de prononcer un gel de 6 mois de tous les projets d’implantation de centres de marques et/ou de déstockage et de réaliser un audit portant sur l’impact de ces projets sur les territoires, l’environnement, la concurrence et l’emploi.

Pour Françoise L’HOTELLIER (présidente du Collectif National et présidente de la Fédération Nationale de l’Habillement de la région Bretagne), « la situation est extrêmement préoccupante : la France se trouve face à une dizaine de projets surdimensionnés menaçant des milliers d’emplois de proximité. Douains, Chatillon-en-Michaille, Villefontaine, Colmar, Miramas… aucune logique de territoire n’explique un tel déploiement commercial ».

« Aujourd’hui, la plupart de ces projets sont autorisés, malgré une forte opposition locale d’élus et de chefs d’entreprises. Les promoteurs représentent plusieurs fois le même projet et passent en force ! Cette situation s’explique par une réforme de l’urbanisme commercial inachevée qui encourage les comportements opportunistes et purement spéculatifs » déclare Charles MELCER (vice-président du Collectif National et président de la Confédération des Commerçants de France), précisant que plusieurs députés ont déjà manifesté leur soutien à l’action du Collectif National.

Le Collectif National regroupe les principales fédérations professionnelles représentant l’Equipement de la Personne, la Confédération des Commerçants de France, la CGPME et de nombreuses associations de commerçants implantées sur l’ensemble du territoire.

 Pour plus d’information : www.soyonscollectif.org
Marc NECAND (Chargé de mission du Collectif) : 06 80 91 84 58

Publié le 27 juin 2012 à 09:32:47 dans Actualité | Commentaires (0) |

La Caravane des Entrepreneurs réalise un tour de France en 21 étapes

Pour la neuvième année consécutive, la Caravane des Entrepreneurs réalise un tour de France de 21 étapes en 2012, avec pour objectif d'apporter des solutions pratiques à ceux qui veulent entreprendre, que ce soit pour créer, reprendre, s'installer ou vendre leur entreprise.

Les porteurs de projets sont conseillés gratuitement par les experts de la Caravane (experts-comptables, avocats, banquiers, intermédiaires en transmission d'entreprises et de fonds de commerces, assureurs, sociétés de portage salarial, consultant en marketing et développement commercial, etc.).

La Caravane propose 6 conférences en accès libre tous les jours :

  • 8h45 - Reprendre une entreprise saine ou en difficultés : avantages, inconvénients
  • 10h00 - Choisir le bon franchiseur
  • 11h15 - Bien transmettre son entreprise malgré la crise
  • 12h45 - Speed dating Femmes & Entrepreneures
  • 14h00 - Internet : arme anticrise
  • 15h30 - Trouver l'argent nécessaire pour entreprendre ou développer son entreprise

Un accueil individualisé est réalisé par les consultants de la Caravane et un suivi est réalisé ensuite par les experts locaux. Des milliers d’entreprises sont créées chaque année et environ 200 entreprises sont transmises annuellement grâce à la Caravane des Entrepreneurs.

Un panel de solutions gratuites pour les demandeurs d’emploi mais aussi pour les salariés qui veulent devenir entrepreneurs et pour les chefs d’entreprises qui veulent se développer ou céder

Pour mémoire, 550 000 entreprises ont été créées en France en 2010, soit 13 % de moins qu'en 2010. 166.600 l'ont été sous forme de sociétés (163 000 en 2010) et 383 000 sous forme d'entreprises individuelles, dont 292 000 auto-entrepreneurs (contre 359 700 en 2010, soit une baisse de 23 %).

La cession d'entreprise a régressé en 2011 du fait de la crise et des difficultés à se financer, mais 550.000 entreprises seront à vendre dans les 10 ans à venir, du fait de l'âge des dirigeants d'entreprises.

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Publié le 26 juin 2012 à 11:21:46 dans Actualité | Commentaires (0) |

Le mot du Président

A l’invitation de la CCI de la Nièvre, j’ai rencontré, le 4 juin 2012, 15 Présidents d’associations de commerçants.

A la demande de Michel BILLAN, Vice-Président Commerce et d’Eric MARCHAND, Conseiller en charge du développement commercial il s’agissait de refonder une ancienne fédération existante, mais en sommeil, et à travers de nouveaux statuts de lui donner vie.

Rapidement il apparaît que malgré le « liant » que procure, notamment la CCI, il y a un manque de communication entre les diverses associations de commerçants. Même si les tailles sont différentes, même si les enjeux le sont, les préoccupations sont les mêmes.

Travaux, difficultés, parfois de se faire entendre par les élus, difficultés aussi de formuler des demandes claires … Rien que de bien commun, somme toute…

Mais c’est justement là que la Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC) prend toute son importance. Nous sommes en mesure d’apporter les éléments de réflexion qui, d’une part, permettront de comprendre les orientations politiques mais aussi de les infléchir vers une position plus conforme à l’intérêt du commerce.

Ces débats, ont été particulièrement fructueux, la Fédération des Associations de Commerçants de la Nièvre va manifestement renaitre de ses cendres. Peut-être rejoindre la Fédération Française des Associations de Commerçants ! Mais en tout état de cause le lien est recréé en Nivernais. C’est bien pour la Fédération Française des Associations de Commerçants, pour la CCI et pour le commerce en Nièvre.

Georges SOREL, Président
Fédération Française Associations Commerçants (FFAC)

Publié le 18 juin 2012 à 15:02:30 dans Actualité | Commentaires (0) |

<< |1| 2| 3| 4| 5| 6| 7| 8| 9| 10| 11| 12| 13| 14| 15| 16| 17| 18| 19| 20| 21| 22| 23| 24| 25| 26| 27| 28| 29| 30| 31| 32| 33| 34| 35| 36| 37| 38| 39| 40| 41| 42| 43| 44| 45| 46| 47| 48| 49| 50| 51| 52| 53| 54| 55| >>