Coordonnées

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Siège social :
Conseil du Commerce de France
40 boulevard Malesherbes / 75008 Paris
Contact Presse : Jean-Claude Delorme : 06 09 90 49 25 / Lionel Saugues: 06 25 77 50 46
Secrétariat : 09 50 03 28 54
Courriel : contact@ffacommercants.org
www.ffacommercants.org


Nous trouver Nous trouver

Retrouvez nous sur Twitter

Plaquette FFAC

Fédération Française des Associations de Commerçants

Télécharger des documents utiles sur le commerce

Albums

Archives

Août

DiLuMaMeJeVeSa
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

La Monnaie de Paris lance les « Euros des Régions »


Les monnaies en métal précieux vendues à valeur faciale dont le lancement date des années 60, n'existaient plus en France depuis l'introduction de l'euro alors qu'elles existaient toujours chez nos voisins européens.

Le lancement en 2008/2009 et 2010 « Euros Or et Argent » marque le grand retour de ces monnaies singulières et familiales, éditées en tirage limité.

Frappées en 8 coupures (5, 10, 15, 25 et 50€ en argent et 100, 250 et 500 € en or), ces « Euros Or et Argent » représentaient une Semeuse en mouvement : chaque coupure figurait une phase différente de ce mouvement et toutes les coupures mises côte-à-côte formaient comme une bande dessinée du geste des semailles. Leur revers était identique et représentait un hexagone et le signe euro. Le revers comportait également la valeur faciale.

Le 21 septembre 2010, une nouvelle série des « Euros des Régions » est sortie avec une thématique dédiée aux régions de France. Cette opération s'inspire de l'action conduite aux Etats-Unis depuis 1999 visant l'émission de quartiers commémoratifs au design des différents états américains.

Au total, 26 pièces différentes (22 régions françaises et 4 départements d'outre-mer) en argent qui sont diffusées simultanément, avec une valeur faciale de 10€. Chaque face représente les signes héraldiques d'une des régions avec la zone géographique identifiée sur une carte de France. Le revers commun reprendra celui des « Euros Or et Argent ».

Cette nouvelle série permet de renforcer le lien des Français avec l'argent sur un sujet qui trouve des racines profondes dans l'histoire de la région.

Ces monnaies seront donc des pièces en métal précieux vendues à valeur faciale, ayant cours légal, mais principalement destinées à être collectionnées.

Il y aura 1 coupure de 10 € déclinée selon 26 faces différentes (une vingt-septième en 2011 avec Mayotte qui accèdera au statut de région). La face représente le drapeau et les contours de la région positionnés sur une carte de France. Le revers est identique et représente un hexagone et le signe euro. Le revers comporte également la valeur faciale et le millésime.

  • Les 26 pièces seront diffusées simultanément en septembre 2010 par :
  • Plus de 3000 bureaux de poste (www.laposte.fr)
  • La boutique Monnaie de Paris - 2 rue Guénégaud ; son site Internet www.monnaiedeparis.fr, sa plateforme téléphonique Tel. 01 40 46 59 30.
  • Les revendeurs spécialisés dans les monnaies de collection.

Il est à noter que ces monnaies auront cours légal en France uniquement. « Les pièces de collection en euros n'ont cours légal que dans le pays d'émission. En outre, la valeur faciale des pièces de collection est toujours différente de celle des pièces en circulation, de même que leur dessin» Journal Officiel de l'Union Européenne - 15 février 2003.
Les commerçants sont tenus d'accepter ces pièces.
La Monnaie de Paris ne diffuse que les sets complets des 26 pièces et les bureaux de poste ne proposent que la pièce de la région dans laquelle ils sont implantés.
 

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Publié le 29 septembre 2010 à 16:51:36 dans Actualité | Commentaires (0) |

Soldes flottants suite

A l'issue de la réunion du 14 septembre 2010 sur les soldes flottants, Hervé NOVELLI, secrétaire d'Etat au Commerce et à l'Artisanat, a annoncé qu'il confiait une mission conjointe à l'Institut Français de la Mode (IFM) et au Crédoc sur les soldes flottants.

Un rapport sera remis au Ministre le 1er novembre 2010.

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Publié le 15 septembre 2010 à 11:57:42 dans Actualité | Commentaires (0) |

Le Conseil du Commerce de France demande la fin du dispositif des soldes flottants


Le Conseil du Commerce de France (CdCF) demande la fin du dispositif des soldes flottants.

Voici les principaux éléments du communiqué de presse paru ce jour :

Deux ans après l'entrée en vigueur de la Loi de Modernisation de l'Economie (LME), en accord avec la majorité des fédérations du commerce, le Conseil du Commerce de France se prononce aujourd'hui pour un aménagement du régime des soldes. Ainsi, le Conseil du Commerce de France propose notamment la suppression des soldes flottants.

Conçus initialement pour permettre aux consommateurs de bénéficier plus souvent de prix réduits, ces « soldes flottants » ont plutôt eu un effet négatif à leur égard en faussant leur repère prix. De plus, ces soldes flottants viennent considérablement perturber et dénaturer les deux grandes périodes nationales de soldes, ainsi que la perception et les attentes qu'en ont les consommateurs.

La LME offre aux commerçants une multitude d'outils, telle que la possibilité de communiquer sur des déstockages à tout moment de l'année - y compris en dehors du point de vente, pour permettre aux consommateurs de faire plus souvent de « bonnes affaires ». C'est pourquoi, la plupart des fédérations adhérentes du CdCF ne considère pas les soldes flottants comme nécessaires.

Concernant les soldes nationaux, le CdCF regrette la pléthore des dérogations - 14 dérogations départementales hors DOM-TOM, dont la plupart n'ont aucune justification économique. Les dérogations doivent rester exceptionnelles ! Le Conseil du Commerce de France souhaite que les dérogations qui ont pour effet d'anticiper le démarrage des soldes soient supprimées.

De la même manière, le CdCF considère que l'application de dates dérogatoires aux entreprises de vente à distance peut entraîner d'importantes distorsions de concurrence entre des entreprises dont la clientèle est répartie sur l'ensemble du territoire national. Aussi, le CdCF considère que les opérations de ventes en soldes proposées dans le cadre d'une vente à distance devraient être soumises à la date nationale, indépendamment du lieu d'implantation de l'entreprise ou du site Internet.

Publié le 14 septembre 2010 à 16:28:50 dans Actualité | Commentaires (0) |

Associations de commerçants, bénéficiez gratuitement des avantages négociés pour vous par la Fédération Française des Associations de Commerçants


La Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC) offre depuis le début de l'année 2010 gratuitement la possibilité aux associations de commerçants et à leurs adhérents de bénéficier d'avantages équivalents à ceux dont bénéficient les salariés des grandes entreprises ou des administrations.
Il est à noter que des négociations seront engagées pour élargir l'offre : assurance habitation ou voiture, cinéma, places de spectacles...

Pour ce qui concerne les avantages qui portent sur les vacances, des réductions sont proposées pour des séjours de vacances avec les opérateurs Maeva, Pierre et Vacances, Latitudes et Adagio...

Le montant de ces réductions varie entre 5 et plus de 25%.
Si vous souhaitez bénéficier des réductions les plus importantes il vous faut réserver au plus tôt vos vacances d'hiver.

Les associations de commerçants intéressées peuvent dés aujourd'hui prendre contact avec la pour obtenir le code nécessaire à l'activation de ces avantage soit par téléphone au 04 72 73 11 76 ou par mail. contact@ffacommercants.org  

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Publié le 06 septembre 2010 à 15:21:48 dans Actualité | Commentaires (0) |

Hervé NOVELLI a annoncé qu'il réunirait avant le 15 septembre 2010 une commission spéciale pour évoquer les soldes flottants


Hervé NOVELLI, Secrétaire d'Etat au Commerce et à l'Artisanat, a récemment annoncé qu'il réunirait avant le 15 septembre 2010 une commission spéciale qui sera chargée de dresser le bilan du dispositif des soldes flottants qui résultent de la Loi de Modernisation de l'Economie (LME).

Pour mémoire le vote de la LME en 2008 a réduit d'une semaine les deux périodes nationales de soldes fixes.
En contrepartie la LME permet à chaque commerçant de disposer de deux semaines de soldes supplémentaires dites « soldes flottants ».
Le commerçant a la possibilité d'accoler ou non ces deux semaines. En tout état de cause ces soldes flottants doivent s'achever un mois avant le début des soldes fixes.

Il est à noter que ce dispositif de soldes flottants est dénoncé par de nombreuses organisations professionnelles représentatives du monde du commerce.
Ces derniers souhaitaient qu'une réelle évaluation du dispositif soit réalisée.

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Publié le 01 septembre 2010 à 14:34:45 dans Actualité | Commentaires (0) |

<< |1| 2| 3| 4| 5| 6| 7| 8| 9| 10| 11| 12| 13| 14| 15| 16| 17| 18| 19| 20| 21| 22| 23| 24| 25| 26| 27| 28| 29| 30| 31| 32| 33| 34| 35| 36| 37| 38| 39| 40| 41| 42| 43| 44| 45| 46| 47| 48| 49| 50| 51| 52| 53| 54| 55| 56| >>

Tous les derniers titres

Des solutions adaptées pour les commerçants en matière de santé, prévoyance et retraite

Des solutions adaptées pour les commerçants en matière de gaz et d électricité

Club Avantages

Chiffres clés commerce proximité

Plus de 6 000 associations de commerçants
465 000 commerces de détail
Commerce de détail : 390 Md€
Commerce de détail : 75 Md€ de valeur ajoutée
Emplois : 1,2 millions

Logos Partenaires

 

Rechercher

  • Propulsé par i-citoyen