Coordonnées

Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC)

Siège social :
Conseil du Commerce de France
40 boulevard Malesherbes / 75008 Paris
Contact Presse : Jean-Claude Delorme : 06 09 90 49 25 / Lionel Saugues: 06 24 72 62 27
Secrétariat : 09 50 03 28 54
Courriel : contact@ffacommercants.org
www.ffacommercants.org


Nous trouver Nous trouver

Retrouvez nous sur Twitter

Plaquette FFAC

Fédération Française des Associations de Commerçants

Télécharger des documents utiles sur le commerce

Albums

Archives

Mai

DiLuMaMeJeVeSa
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Données relatives au taux d’accroissement du chiffre d’affaires du secteur du commerce et de l’artisanat pour les périodes du 4e trimestre 2017 par rapport au 4e trimestre 2016

Vous trouverez, ci-dessous, des données relatives au taux d’accroissement du chiffre d’affaires du secteur du commerce et de l’artisanat pour les périodes du 4e trimestre 2017 par rapport au 4e trimestre 2016. Il est à noter que ces éléments ont été publiés par l’observatoire de la petite entreprise

Automobile - Moto

  • Carrosserie automobile : - 2,1 %
  • Auto, vente et réparation : + 2,2 %
  • Moto vente et réparation : + 7,0 %

Bar - Hôtellerie - Restauration

  • Hôtel – restaurant : + 2,6 %
  • Hôtellerie de plein air : - 2,6 %
  • Restauration : + 0,6 %
  • Café : - 0,5 %

Bâtiment

  • Couverture : - 2,6 %
  • Maçonnerie : - 2,4 %
  • Electricité : - 1,0 %
  • Plomberie - chauffage – sanitaire : - 0,5 %
  • Plâtrerie - staff – décoration : - 0,4 %
  • Menuiserie : - 0,1 %
  • Carrelage – faïence : + 1,1%
  • Peinture bâtiment : + 1,3 %
  • Terrassements - travaux publics : + 0,3 %

Beauté - Esthétique

  • Parfumerie :  4,3 %
  • Coiffure : - 2,7 %
  • Esthétique : - 1,1 %

Commerce de détail alimentaire

  • Charcuterie : - 0,8 %
  • Boulangerie – pâtisserie : + 0,2 %
  • Pâtisserie : + 0,3 %
  • Alimentation générale : - 1,1 %
  • Fruits et légumes - 1,4 %
  • Boucherie – charcuterie : - 1,8 %
  • Poissonnerie – primeurs : + 1,3 %
  • Vins - spiritueux - boissons diverses : - 1,0 %
  • Crèmerie : - 1,4 %

Culture et Loisirs

  • Librairie - papeterie – presse : - 2,7 %
  • Articles sport, pêche et chasse : - 8,6 %
  • Tabac - journaux – jeux : - 5,0 %
  • Studio photographique : + 0,9 %
  • Commerce - réparation cycles : + 3,4 %
  • Jouets et Jeux : - 4,5 %

Equipement de la maison

  • Electroménager - TV – HIFI : + 2,0 %
  • Magasins de bricolage : + 5,6 %
  • Fleuriste : - 1,1 %
  • Vaisselle - verrerie - faïence –luminaire : + 0,4 %
  • Meuble : - 3,8 %
  • Ebénisterie : + 0,1 %

Equipement de la personne

  • Mercerie - lingerie – laine : - 5,5 %
  • Vêtements enfants : - 8,9 %
  • Prêt-à-porter - 7,0 %
  • Chaussures : - 10,4 %
  • Maroquinerie et articles de voyage : - 6,0 %
  • Horlogerie – bijouterie : - 4,3 %

Santé

  • Pharmacie : - 0,8 %
  • Optique – lunetterie : - 1,1 %

Services

  • Laverie – pressing : - 1,8 %
  • Entreprise de nettoyage : - 2,3 %
  • Agence immobilière : + 7,1 %
  • Pompes funèbres : - 5,0 %
  • Réparation, retouche vêtements : - 1,9 %

Transports

  • Taxis – ambulances : + 3,8 %
  • Transport de marchandises : + 2,6 %

A la hausse : le commerce de cycles
Ça roule pour le commerce de cycles ! Au quatrième trimestre 2017, l’activité des marchands de vélos et scooters s’accroît de 3,4%.
C’est la seule tendance franchement positive du secteur Culture et Loisirs dont le chiffre d’affaires moyen régresse de 3,7 %. Dynamisée par le boom du vélo à assistance électrique (230 000 unités vendues en 2017), la profession se positionne désormais comme le partenaire privilégié des personnes en quête de moyens de déplacement alternatifs. Le marché du vélo (pièces et accessoires compris) représente un chiffre d’affaires global d’environ 2 milliards d’euros.

A la baisse : les défaillants de chaussures
- 10,4 % au quatrième trimestre 2017 : les ventes s’effondrent dans les commerces traditionnels de chaussures en fin d’année dernière (après + 2,0 % au trimestre précédent). C’est la plus forte baisse d’activité du secteur «Equipement de la personne» sur la même période (- 7,1 % en moyenne). Toujours bousculés par les sites spécialisés de vente en ligne, les détaillants indépendants subissent également la concurrence des grandes enseignes du secteur. Selon une étude de la Fédération française de la chaussure, ils ne contrôleraient plus que14 % d’un marché estimé à environ 9 milliards d’euros.

Publié le 14 mai 2018 à 19:25:25 dans Actualité | Commentaires (0) |

Des solutions adaptées pour les commerçants artisans et leurs salariés en matière de santé, prévoyance et retraite



Partenaire de la Fédération Française des Associations des Commerçants (FFAC), Eovi Mcd mutuelle s'engage aux côtés des commerçants.

Un partenariat qui s'inscrit dans un objectif de valorisation, de développement et de soutien du commerce et de ses acteurs.

Eovi Mcd mutuelle accompagne les commerçants et leurs salariés en proposant des offres complètes.

Des solutions adaptées à la vie et aux attentes de chacun en matière de protection sociale, santé, prévoyance, épargne et retraite.

Publié le 11 mars 2018 à 19:07:12 dans Actualité | Commentaires (0) |

La Fondation pour la recherche sur la sclérose en plaques organise une campagne nationale de sensibilisation et de collecte « Maman je t’aime un peu, beaucoup… solidairement ! »

La Fondation ARSEP - Fondation pour la recherche sur la sclérose en plaques - organise une campagne nationale de sensibilisation et de collecte «Maman je t’aime un peu, beaucoup… solidairement !» qui se déroulera tout le mois de mai avec pour moments forts la Fête des Mères (27 mai) et la journée mondiale de la sclérose en plaques (30 mai).

Tous les commerçants sont ainsi appelés à se mobiliser en plaçant une tirelire sur leur comptoir au profit de la recherche et en signalant leur participation par une affiche en vitrine. Vous pouvez consulter ici la brochure explicative : https://www.arsep.org/library/media/other/manifestations/2018/Fete%20des%20Meres/Depliant-4-pages-web-commercants-fete-des-meres-ARSEP-2018.pdf

En retour, la Fondation ARSEP publiera la liste des commerçants solidaires sur son site www.arsep.org,  sa page facebook, son twitter, sa newsletter. Elle communique également par voie de presse.

Nous invitons les commerçants intéressés à prendre directement contact avec la Fondation ARSEP.

Fédération Française des Associations de commerçants

Publié le 25 février 2018 à 15:44:38 dans Actualité | Commentaires (0) |

Jean-Claude Delorme, Président de la Fédération Française des Associations de Commerçants. et Tony Sessine, Président de Terre de Commerces, auditionnés par l'Assemblée Nationale

Jean-Claude Delorme, Président de la Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC), et Tony Sessine, Président de Terre de Commerces, étaient, jeudi 22 février 2018, auditionnés par l'Assemblee Nationale à l'occasion d'une table ronde sur le sujet des déséquilibres résultant de l'émergence des Métropoles.

Cette audition s'est déroulée dans le cadre de la commission du développement durable et de la commission des lois de l’Assemblee nationale qui ont constitué une mission d’information commune pour une nouvelle étape de la décentralisation en faveur des pôles de développement territoriaux.

La thématique traitée était la suivante : Comment éviter les déséquilibres résultant de l’émergence des Métropoles? et Comment éviter que les métropoles ne cannibalisent la totalité de l’activité commerciale et ne participent pas à la création de déserts commerciaux?

Pour l'occasion, la Fédération du Commmerce et de la Distribution (FCD), qui représente la grande distribution, et la Fédérations Française des Associations de Commerçants participaient à cette audition.

Fédération Française des Associations de Commerçants ( FFAC)

Publié le 23 février 2018 à 11:10:01 dans Actualité | Commentaires (0) |

Position de la Fédération Française des Associations de Commerçants sur les Soldes

Les soldes d’hiver débutent, cette année, pour une période de six semaines le mercredi 10 janvier 2017. L’enjeu de ces soldes est important pour les commerçants avec à la clé, pour certains, jusqu’à 20 ou 30% de leur chiffre d’affaires. 
La concurrence des sites de vente marchands sur Internet, la pré-période de soldes commencée bien avant Noël avec des ventes privées, des déstockages massifs (contrevenant parfois aux règles en vigueur et faussant le jeu normal de la concurrence) risquent malheureusement d’atténuer les effets attendus de ces soldes d’hiver pour les commerçants.

Les raisons de cette situation sont multiples avec de nouveaux modes de consommation qui modifient le fonctionnement des commerces et les règles d’une saine concurrence entre les différents acteurs. La course constante aux promotions que nous connaissons depuis plusieurs années a habitué les consommateurs à des rabais permanents qui ont eu pour conséquence la fragilisation des commerçants indépendants qui souvent se trouvent dans l’impossibilité de suivre le rythme et l’intensité de toutes ces promotions, ventes privées, faux soldes et autres astuces pour contourner les règles. Au final, c’est la situation des commerces indépendants qui rappelons-le contribuent à l’attractivité et à l’animation des cœurs des villes qui est en question.

C’est dans ce contexte que la Commission de Concertation du Commerce (3C) a conduit à la demande du Ministre de l’Économie et des Finances, Bruno LE MAIRE, une concertation qui a été pilotée par William KOEBERLÉ Premier Vice-Président  de la 3C.

De son côté, la Fédération Française des Associations de Commerçants défend la ligne suivante :

  • Une opposition au retour du dispositif des soldes flottants qui était illisible pour les consommateurs et les commerçants.
  • La conservation d’un dispositif de soldes avec deux périodes légales (hiver et été).
    S’agissant du début des soldes d’hiver, le maintien de la date actuelle ou l’avancement au premier mercredi de janvier. S’agissant du début des soldes d’été, le maintien de la date actuelle avec un démarrage fin juin.
    Enfin, pour ces 2 périodes il convient de permettre, notamment, aux commerçants frontaliers, de bénéficier d’un démarrage des soldes qui tienne compte, comme c’est actuellement le cas, de la pratique des pays limitrophes.
  • Une réduction de la durée des périodes de soldes à 5 ou 4 semaines ce qui permettrait de renforcer leur impact en concentrant les réductions de prix sur un temps plus court.
  • Un encadrement par les pouvoirs publics des ventes privées ou dispositifs similaires qui contribuent à faire perdre aux soldes une partie de leur intérêt.
  • L’accompagnement par l’Etat et les collectivités territoriales d’opérations nationales de type «black Friday» entre les périodes de soldes.

---------------------------------------------------------------------------------------------

 A quoi servent les soldes pour les commerçants ?
Les soldes restent pour les commerçants une période cruciale à ne pas rater. Ils correspondent à une réalité économique et climatique avec un changement de saison et de garde-robe qui permet d’écouler les marchandises de la saison passée pour faire de la place pour la nouvelle collection et de reconstituer une trésorerie pour pouvoir acheter la nouvelle collection.
Si les commerçants n’arrivent pas à écouler leur stock ce dernier se dévalorisera. 

Les articles achetés en soldes doivent bénéficier des mêmes garanties que les autres articles. L’annonce «ni repris ni échangé» ne dispense donc pas le vendeur d’échanger ou de rembourser l’article en cas de vice caché (article 1641 du Code civil). A l’inverse, si les imperfections ou malfaçons sont aisément détectables par le consommateur, l’article 1641 du Code de civil ne peut pas s’appliquer.

Il est à noter que les premières lois réglementant les soldes datent de 1906 et que ces dates s’appliquent également aux ventes à distance et à celles réalisées via Internet, quel que soit le lieu du siège de l’entreprise.

Fédération Française des Associations de Commerçants

Publié le 09 janvier 2018 à 20:17:04 dans Actualité | Commentaires (0) |

1| 2| 3| 4| 5| 6| 7| 8| 9| 10| 11| 12| 13| 14| 15| 16| 17| 18| 19| 20| 21| 22| 23| 24| 25| 26| 27| 28| 29| 30| 31| 32| 33| 34| 35| 36| 37| 38| 39| 40| 41| 42| 43| 44| 45| 46| 47| 48| 49| 50| 51| 52| 53| 54| 55| 56| 57| 58| >>

Tous les derniers titres

Des solutions adaptées pour les commerçants en matière de santé, prévoyance et retraite

Club Avantages

Chiffres clés commerce proximité

Plus de 6 000 associations de commerçants
465 000 commerces de détail
Commerce de détail : 390 Md€
Commerce de détail : 75 Md€ de valeur ajoutée
Emplois : 1,2 millions

Logos Partenaires

 

Rechercher

  • Propulsé par i-citoyen